Fermez les yeux et imaginez...

Préambule

Une version provisoire (Draft version), se voulant être une rapide synthèse des « bons principes » à adopter sur le WWW, le tout très en amont du choix d'un outil.
Je cite les nombreuses sources où j'ai puisé ces « points de vue » déja largement banalisés ( circa 2002 ). N'hésitez pas à suivre les hyperliens pour approfondir tel ou tel sujet.
Ce document est forcément technique, mais la philosophie sous-jacente se veut accessible.
Bonne lecture!

Les sites actuels sont dans l'impasse

Syndrome du «Tag Soup»: Il s'agit de code HTML écrit sans considérations pour la structure et la sémantique du HTML, principalement à l'aide d'éditeur WYSIWYG
Préambule

Une version provisoire (Draft version), se voulant être une rapide synthèse des « bons principes » à adopter sur le WWW, le tout très en amont du choix d'un outil.
Je cite les nombreuses sources où j'ai puisé ces « points de vue » déja largement banalisés ( circa 2002 ). N'hésitez pas à suivre les hyperliens pour approfondir tel ou tel sujet.
Ce document est forcément technique, mais la philosophie sous-jacente se veut accessible.
Bonne lecture!

Les sites actuels sont dans l'impasse

  • Syndrome du «Tag Soup»: Il s'agit de code HTML écrit sans considérations pour la structure et la sémantique du HTML, principalement à l'aide d'éditeur WYSIWYG ( What You See Is What You Get ). http://en.wikipedia.org/wiki/Tag_Soup
  • La partie noble d'une page, le contenu est intimement liée à la présentation et à l'interactivité, rendant difficile les modifications imputables au rédacteur, graphiste et programmeur.
  • Selon l'ordinateur de l'internaute, son système d'exploitation, le format de son écran ou son navigateur, le document peut être altéré, ou même illisible. L'universalité voulue par Tim Berners-Lee (l'inventeur du Web) passe aux oubliettes, laissant place à une absurde ritournelle affichée par une multitude de pages Web : «Site optimisé pour le navigateur xxxxxxx version x.xx en format 800X600 pixels». Et tant pis pour tous les autres! http://openweb.eu.org/articles/maturite_web/
  • La page HTML n'est bien souvent pas imprimable de façon satisfaisante.
  • Les sites Web qui tuent : mise en page par tableaux imbriqués et gifs transparents.
    • mélangent données et présentation.
    • augmentent inutilement la taille des fichiers.
    • la refonte des sites existants est extrémement lourde en terme de travail.
    • s'avèrent non accessible pour les utilisateurs aux prises avec des limitations physiques et les visiteurs utilisant des téléphones cellulaires pour accéder au Web.

La maturité du Web

Les standards W3C

Le W3C (World Wide Web Consortium) est un consortium pour le développement du WEB avec des standards. Voir ce superbe slideshow http://www.w3c.org.ma/Talks/tunis/W3C-Tunis-05.html

  • les Standards du W3C, garantissent l'interopérabilité des pages Web et leur restitution correcte dans tous les navigateurs, sans qu'il faille recourir aux techniques périmées et périlleuses du développement cross-browsers. http://fr.wikipedia.org/wiki/Interopérabilité
  • les normes les plus actuelles sont le XHTML et les CSS (feuille de style en cascade)
    http://openweb.eu.org/openwebgroup/demarche_standard/
  • Ironiquement ce document est écrit avec une norme antérieure, comme quoi tout est possible.

Le respect des standards

Le respect d'un standard strict conduit :

  • à la séparation complète du contenu et de la présentation.A ce stade, le contenu, la présentation, et la technique, peuvent évoluer de manière indépendante les unes des autres.Cela permet de décomposer la complexité, et d'éviter que les gens se marchent sur les pieds.
  • à l'augmentation de la visibilité (meilleur maîtrise du référencement des sites, à moyen et long terme) gràce au balisage sémantique. Le balisage est alors porteur de sens...n'oublions pas, Google est aveugle!
  • à la diminution de la facture d'hébergement (à court terme) gràce à l'allègement du code-source et donc à la réduction de bande passante.
  • à la diminution du temps de développement (à moyen et long terme) par décomposition de la complexité.
  • à l'augmentation de la cible potentielle des sites (à court terme) par la prise en compte des nouveaux média, la séparation du contenu de la manière dont il est représenté rend celui-ci indépendant des appareils. http://www.blog-and-blues.org/weblog/2005/08/04/438-les-types-de-media-css
  • à l'augmentation de la réutilisabilité (à court, moyen et long terme). Ecrire une fois, réutiliser partout et pour tous.
  • à l'adoption à moindre coût des technologies émergeantes à forte valeur ajoutée, telle la syndication de contenu (à court terme).

L'accessibilité

  • au-delà de la simplicité de maintenance, séparer la structure de la présentation permet à chaque outil de navigation d'afficher le document en fonction des capacités de l'utilisateur et du périphérique de sortie. Notion de média (SCREEN, PRINT, AURAL...)
  • L'accès pour tous, et notamment pour les personnes handicapées, à la société de l'information électronique est également un droit qui fait l'objet de l'article 47 (anciennement article 25) de la loi. Cette article indique que "Les services de communication publique en ligne des services de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées". Un délai de 3 ans est donné pour respecter cette obligation et le "Référentiel accessibilité des services Internet de l'administration française" de l'ADAE (Agence pour le Développement de l'Administration Electronique) est cité comme référence. http://www.accessiweb.org/
  • Ainsi apparaît une façon radicalement différente de concevoir la création de sites Web. Nous sommes bien loin des illustrations faites au pinceau à un poil et des mises en page au pixel près. Les priorités sont ailleurs, plus proches du contenu et de l'usage qu'en fait le lecteur.
    http://openweb.eu.org/articles/intro_accessibilite/

Annexes

Pompage, ressource francophone sur les standards
The beauty of CSS Design
Vivent les standards ouverts et l'interopérabilité !
Quelques traductions en français des recommandations du W3C par un membre du W3C
D'autres traductions, en particulier la norme CSS 2

Conclusion

Fermez les yeux et imaginez... :))

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.